3 astuces pour décompresser

Vous aussi vous connaissez ces jours où vous avez accumulé de la fatigue, du stress, et pas mal de complications… ?Progressivement, vous sentez que vous montez en pression et que vous entrez dangereusement dans la zone rouge dite de « surchauffe » ? Les symptômes sont assez classiques : vous êtes stressé, vous vous sentez oppressé par tout ce que vous avez à faire, vous respirez moins bien, vous devenez irritable et commencez à perdre votre self-contrôle.

A ces moments-là, deux options s’offrent à vous.

L’option 1 : Continuer à subir et laissez monter la pression en vous

Le résultat : Pour certains ça finit par une crise de nerfs avec des signes physiques plus ou moins apparents (du type extravertis : colère, larmes, cris… ou plus introvertis : asphyxie, hyper-ventilation, rythme cardiaque accéléré, sueurs, maux de ventre aigus…). Pour d’autres peu de symptômes mais un beau jour c’est le burn-out ou la crise cardiaque qui frappent sans prévenir.

L’option 2 : Prendre du recul 

Le résultat : Vous décompressez, vous relativiser et vous reprenez le contrôle de la situation. Comment décompresser ? On en vient à mes astuces du jour !

Astuce numéro 1 : Respirer (et surtout expirer)

Rien d’extraordinaire, c’est l’astuce la plus classique et pourtant ! Qui parmi vous a réellement le réflexe de s’arrêter et de respirer quand ça ne va pas… ? Je pense que je ne me trompe pas beaucoup quand je dis que tout le monde sait qu’il faut le faire et que personne ne le fait quand il en a besoin ! Donc, autant le répéter, le marteler, l’ancrer bien profondément dans nos petites têtes dures : quand on est stressé, on s’arrête, et on RESPIRE ! Je parle bien sûr de respiration « ventrale », c’est-à-dire en gonflant le ventre.

L’astuce consiste surtout à insister sur l’expiration : prenez de longues et profondes expirations car elles aident le corps et le mental à se détendre ! Les inspirations sont à privilégier pour faire le plein d’énergie mais puisque vous avez déjà un trop-plein d’adrénaline avec le stress, on cherche avant tout à baisser en niveau d’énergie, et donc à allonger les temps d’expiration.

Astuce n°2 : Rire 

Rions-nous parce que nous sommes heureux ou sommes-nous heureux parce que nous rions… ?

Il a été prouvé que le rire était bon pour la santé d’un point de vue général et agissait aussi directement sur notre mental, en contribuant à sécréter des endorphines, aussi appelées « hormones du bonheur ». En faisant cela, il impacte notre capacité à voir les choses avec confiance et optimisme, et donc indirectement notre capacité à imaginer, inventer, et réfléchir.

Rire lorsqu’on est tendu, stressé, fatigué : plus facile à dire qu’à faire ? Pas du tout, il suffit juste de trouver les « bonnes » méthodes et de se mettre dans les « bonnes » dispositions. Dans un moment de grand stress, dites-vous que tous les moyens sont bons pour piquer un fou-rire, si cela vous aide à décompresser : bêtisier, guignols de l’info, site que vous trouvez particulièrement distrayant (si vous n’en avez pas, je vous recommande vivement d’en trouver un que vous pourrez consulter lorsque vous êtes particulièrement tendu).

Personnellement, mon téléphone m’aide assez régulièrement à piquer un fou rire lorsque je suis nerveusement fatiguée : écrire des textos avec le mode d’écriture automatique donne souvent des résultats incongrus.

Astuce n°3 : Faire du sport ou marcher

Et oui, cette astuce-là on n’aime pas y penser, et pourtant… elle a aussi fait ses preuves !

Quand on fait du sport on respire plus, on renouvelle l’oxygène dans le sang (et donc dans le cerveau), on accélère le rythme cardiaque, on élimine les toxines, on sécrète une hormone qui nous rend heureux après… Vous voyez où je veux en venir : vous faites du bien à votre corps, vous faites du bien à votre cerveau et donc à votre mental…

On a beau dire que le cerveau ne s’arrête jamais de fonctionner, des fois il aime bien qu’on le laisse tranquille et qu’on lui permette de changer de sujet… Donc, accordez-vous 30 minutes de pause pour vous aérer et faire du sport, vous y gagnerez le reste de votre journée en productivité et en bien-être !

Bon, je sais, quand on est salarié on n’a pas toujours le loisir d’enfiler ses baskets et de sortir quand on veut. Mais si c’était sur votre pause déjeuner par exemple ?

Et vous ? quelles sont vos astuces face au stress ?

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>